Warning: Undefined variable $listeActualites in /home/museeman/www/include/recup-params.php on line 70

Deprecated: str_replace(): Passing null to parameter #2 ($replace) of type array|string is deprecated in /home/museeman/www/include/recup-params.php on line 70
  Expositions passées   - Musée Manoli

  Expositions passées  

EXPOSITION "Les nuées" pauline hegaret

20 septembre - 30 novembre 2023

Pauline HEGARET artiste visuelle et sonore présente "LES NUÉES" projet développé en partie lors de sa Résidence au Sémaphore de la pointe du Grouin en juin 2023. Originaire de Lanmodez, Pauline HEGARET vit et crée à Saint-Malo au croisement de l’art et de la science.

Les récits anciens donnent une place prépondérante à la perception sonore des événements naturels : les brumes, les grandes marées, les tempêtes... Les marins associaient les événements de brume de chaleur ou de brume, qu'ils appellent des « Nuées » aux apparitions des Fées qui habitent les interstices des grottes marines dans l'estuaire de la Rance ou sur le littoral, notamment dans la grotte située en dessous de la pointe du Grouin. Ces pratiques d'écoute de l'environnement proche et littoral ainsi que cette connaissance des événements météorologiques ont disparu et ont été remplacées par d'autres usages liés aux outils numériques ; la vie quotidienne ne nécessitant plus l'analyse du climat ou du paysage sonore.

En outre, des phénomènes récents de production de «nuages anthropogéniques» viennent s'ajouter : on confond désormais aisément en été une brume de chaleur avec un épisode de pollution et son corollaire, le nuage de particules fines ; la Nuée, la brume n'est plus le fait d'une fée, ou d'un phénomène naturel climatique mais une production des sociétés humaines. Ce sont ces pratiques et récits anciens tels qu'ils peuvent se mêler aux nouvelles pratiques d'écoute contemporaine par l'intermédiaire notamment des enregistrements sonores géophoniques sur l'espace de la Pointe du Grouin, de l'objet-artefact et de l'observation des phénomènes de Nuées contemporaines (animales et atmosphériques) qui fondent le travail de l’artiste.

Autour de sa Résidence, Pauline HEGARET a également proposé des ateliers de captation du paysage sonore sur la pointe de Cancaval (Pleurtuit).

 

 

 

 

 

 

 

EXPOSITION "ANATOMIE DU CIEL" NIKOLAS FOURE

14 juin - 18 septembre 2023

Dans la continuité de son année consacrée au ciel, le Musée MANOLI invite Nikolas Fouré, artiste plasticien diplômé de l’école des Beaux-Arts de Quimper et enseignant à l'ENSA de Clermont-Ferrand.

La pratique artistique de Nikolas Fouré se tourne autant vers la sculpture que le dessin ou l’installation. A travers ses recherches formelles multiples, l’artiste tente de représenter les relations que nous tissons avec le monde que nous habitons.

Mettant en place des protocoles simples et réguliers (impliquant la répétition de gestes et de motifs) il accumule, condense, reproduit des éléments de base jouant avec leur potentiel imaginaire pour signifier ici des portions de nuages ou de ciels.

Autour de cette exposition, Nikolas Fouré est invité en Résidence au sémaphore de la pointe du Grouin, Cancale du 4 au 18 septembre 

 

 

 

 

 

 

EXPOSITION "MANOLI, COSMOS" - Février - 13 juin 2023

Les œuvres de MANOLI sont remplies de force et de légèreté. Elles sont la puissance et la grâce. Elles sont sur la terre et dans le ciel. Le sculpteur (1927-2001) vouait une passion sans limite à la Nature ; le vent, le soleil, la pluie, l’immensité du ciel et les oiseaux l'inspiraient. 

Au début des années 6O, les recherches de MANOLI prennent un tournant décisif. Le feu devient alors l’élément primordial de son travail. Avec la flamme, il va non seulement souder et assembler les formes entre elles mais il va aussi dessiner, découper, produire des teintes et des couleurs. Son outil de prédilection devient le chalumeau à acétylène. Il se singularise en élargissant l’usage de cet outil à des matériaux tels que le granit ou la faïence. En 1963, il prend des carreaux de céramiques qu’il brûle et rehausse parfois de coulées de métal. Les astres, le cosmos, voici ce qui l’inspire alors. A cette conquête de l’espace, même le granit de la terre bretonne qu’il habite, participe. Torturé à 2000°C par ce nouveau démiurge, il devient Disque, Oiseau soleil… Sous la flamme, le granit acquiert des tonalités émaillées, brillantes, d’un noir profond, parfois ponctué de tâches blanches.
“Je ne maîtrise pas la matière, je vis avec elle, je négocie mon expression avec elle. J’honore avant tout le courant vital qui se trouve dans un matériau et je cherche la fusion entre lui et moi. Une sculpture pour moi est un cri ; elle doit s’imposer comme s’impose le cri du nouveau-né. C’est la vie que je capte, tout simplement”.

Tous les jours sauf le mardi de 14h à 18h
Autour de l'exposition, l'artiste Franck OLLIVRY, membre du collectif malouin COEF180, propose une installation sonore réalisée à partir de vibrations stellaires, de cliquètement des pulsars et de tonnerre de trous noirs.
Le quasi-vide de l'Univers n'offre aucun support au son mais les ondes lumineuses captées par les télescopes peuvent être retranscrites en ondes sonores.
Une expérience sensorielle et immersive à vivre dans l'espace d'exposition temporaire du Musée.

 

"SORTIE DE RÉSIDENCE" MATTHIEU DORVAL 

21 SEPT. AU 30 NOV. 2022

AUTOUR DE L’EXPOSITION ORIGINES PRÉSENTÉE AU MUSÉE CET ÉTÉ, LE PEINTRE MATTHIEU DORVAL EST INVITÉ PAR LE DÉPARTEMENT D'ILLE-ET-VILAINE ET LE MUSÉE MANOLI EN RÉSIDENCE AU SÉMAPHORE DE LA POINTE DU GROUIN, EN JUIN PUIS EN SEPTEMBRE 2022.  

De l’observation minutieuse de cette pointe rocheuse et sauvage qui domine la mer de près de 40 mètres, le peintre trace d’un trait solide les contours du paysage. Les rochers, les escarpements de la falaise, les criques et les promontoires se fixent sur le papier épais, recyclage d’anciennes cartes maritimes. Décryptant plutôt que figurant le paysage, Matthieu DORVAL synthétise avec peu de couleurs l’immensité absolue, son intemporalité et la force des éléments. 

L’exposition nous donne à voir le processus de création de l’artiste ; des dessins réalisés dans les espaces naturels de la Pointe du Grouin privilégiant l’économie de moyens, vers les créations très récemment travaillées en atelier à l’huile et à l’acrylique. 

 Les “carnets de voyage” réalisés lors des ateliers animés par le peintre à la Pointe du Grouin, nous offrent d’autres univers et subliment l’idée de la rencontre avec l’art. 

 

 

MANOLI ENVOL

8 OCT. - 5 NOV. 2022, Sémaphore de la pointe du grouin 

Autour du départ de la Route du Rhum, l'exposition présente une sélection d'œuvres issues de la collection départementale MANOLI - L’oiseau se fait ici passeur entre la terre, le ciel et l’océan. 

Né au Caire en 1927, MANOLI s’installe à Paris pour suivre les enseignements de l’Ecole National des Arts Décoratifs puis de l’Ecole des Beaux Arts. Il découvre la côte d'Emeraude pour la première fois en 1954 ; il y reviendra régulièrement jusqu’à son installation définitive en 1975 à La Richardais, sur les bords de Rance. Cet ancrage maritime nourrira son travail, marqué par de nombreuses expositions, commandes publiques et privées réalisées en Bretagne. 

La mer occupe une place privilégiée  dans la collection :  “La mer est terriblement vivante. Ici je vis dans son souffle. Elle palpite, ondule, respire, soupire. Ce sont ces mouvements incessants qui agitent en moi cette constante envie de créer” MANOLI, 1992

 

 

 

ORIGINES, Mathieu DORVAL BENEDICTE VALLET

15 JUIN - 19 SEPTEMBRE 2022

Pour la première fois présentée, la série de grands formats du peintre breton Matthieu DORVAL "Le génie du lieu", nous donne à voir un monde chaotique de lumière et de matière en gestation. Elle s’inscrit ici en écho de l’ancien atelier du sculpteur, lieu d’inspiration et de création par excellence. Les peintures nous semblent être animées d’une dimension sculpturale, tant les formes noires flottantes semblent des objets presque palpables dans la peinture.

Dans un monde à son début, un halo tâtonnant de lumière et de matière cherchant ses accords, les délicates sculptures de Bénédicte VALLET apparaissent comme les premières structures vivantes organisées et conscientes de l'être. Composées d'assemblages complexes d'éléments de porcelaine, cousus de fibres de chanvre et de lin, elles sont à la lisière des règnes végétal, minéral et animal. “Elles sollicitent une mémoire archaïque du monde en évoquant ce passage du minéral à l'organique : efflorescences coralliennes, colonies de coquillages, invertébrés pélagiques aux formes extraordinaires mais viables, phénomènes de concrétion, de calcification, de sédimentation, de cristallisation d'ordre géologique”. Pierre Souchaud

 

 

MANOLI, Mtyhes et Légendes

Février au 13 juin 2022

MANOLI s'est nourri des grands symboles et des mythes fondateurs de l'humanité.
Fidèle à son credo : «on ne crée rien, on capte», il a entretenu la plus grande perméabilité aux courants de sagesse occidentale et orientale.
C’est ainsi qu’apparaissent, avec la récurrence des rêves, des figures puissantes comme celle du cheval ou de l’oiseau, oiseau de mer ou oiseau nocturne, veilleur de sagesse.

Les légendes et la faune constituent un socle commun de motifs qu’il transpose volontiers dans un registre symbolique.

Aussi, pour l’usine marémotrice de La Rance, il proposera un projet de sculpture monumentale prenant la forme de deux moutons à hélices, allégorie du passage des âmes dans l’autre monde.

Des mythes arthuriens, il réalise le "Chêne de Barenton" (1990) , "Excalibur" (1995) conservés au Musée, l’ensemble de "La légende de Brocéliande" (1996) pour le Centre commercial Cora à Pacé, ainsi que la "Fontaine de vie" de l'Hôtel de Ville à Chantepie.

 

 

 

MANOLI, INÉDITS

du 23 SEPTEMBRE au 30 NOVEMBRE 2021

AUTOUR du vingtième anniversaire de la disparition du sculpteur, l'exposition propose des pièces inédites (sculpturographies, sculptures, dessins) offrant un nouveau regard sur l'oeuvre

Issues de la Collection départementale d'Ille-et-Vilaine et de collections privées, certaines pièces n'ont jamais été présentées au public. Artiste multiple, Manoli explore dans ses sculpturographies le domaine de l'art pictural et rejoint les premières peintures rupestres en utilisant l'aérosol pour ne garder que le contour de ses sculptures.

 

 

 

 

 

 

MANOLI ANNE ET SYLVIE

du 16 juin au 20 septembre 2021

À l’occasion du vingtième anniversaire du décès DE MANOLI, l’exposition offre une résonance intime avec le travail des filles de l'artiste.

Travaillée comme un organisme vivant, la peinture matiériste d'Anne Manoli est vécue dans sa série "Les Moires" comme des fragments de paysages et de nature. Artiste filaire jouant également avec la matière, Sylvie Wujek-Manoli travaille le vivant avec le lin, noble par sa simplicité, sa solidité et sa réceptivité à la lumière.

 

 

 

 

 

 

ANNE MANOLI, PEINTURES  // Hors-les-murs 

du 03 au 15 août à l’Orangerie du Domaine du Montmarin (Pleurtuit)

Poursuivez votre promenade sur les bords de Rance... 

En août, le Musée MANOLI et le Domaine de Montmarin s'associent pour présenter au sein de l’Orangerie une exposition des grands formats de Anne MANOLI et en Hors-les-Murs certaines des sculptures de MANOLI. Tournée autour de la représentation de la Nature, la sculpture et la peinture résonnent avec le jardin MANOLI et les bords de Rance .
Une entrée plein tarif prise au Musée MANOLI permet de bénéficier d’une réduction de 10% pour visiter le Domaine du Montmarin. De même, les visiteurs qui se présentent au Musée MANOLI avec leur billet plein tarif venant du Montmarin, bénéficient d’une réduction de 10% sur l’entrée plein tarif du Musée.

site internet Anne MANOLI

 

 

 

IL Y A 20 ANS, PIERRE MANOLI... // Hors-les-murs 

du 19 MAI au 19 SEPTEMBRE 2021

A l’occasion des vingt ans de la disparition de Pierre MANOLI, le Musée et Jardin de sculptures manoli et les Archives Départementales d'Ille-et-Vilaine présentent une séléction d'oeuvres emblématiques du sculpteur à découvrir dans le hall des archives à Rennes.

À partir du 19 mai, les visiteurs se rendant aux archives pourront découvrir un aperçu des réalisations du sculpteur surnommé "la Flamme", qui compte parmi ses créations personnages, mobiles, animaux et oeuvres abstraites. Découverte gratuite dans le hall des Archives départementales d'Ille-et-VIlaine, 1 rue Jacques-Léonard, 35000 Rennes.

 

 

 

 

 

 

tout est rencontre // Hors-les-murs 

du 30 JUILLET au 10 août à l’Orangerie du SENAT (PARIS)

A l'occasion du 20ème anniversaire du décès du sculpteur, l'exposition parisienne a pour but de mettre en valeur la diversité des techniques de création et les matériaux utilisés par l'artiste - granit, bronze, laiton, faïence, inox, etc. - mais également la diversité des paysages d'Ille-et-Vilaine, sa terre d'adoption que l'on retrouve dans ses oeuvres. 

L'oeuvres de MANOLI fait sens en Bretagne et pour lui "Tout est rencontre". Rencontre avec les autres, avec un lieu ou avec une forme. De même qu'il récupère ou détourne de nombreux objets - clous de maréchal-ferrant, herses ou hélices - MANOLI a "rencontré" les paysages de son environnement de vie et de travail. A a diversité des techniques employées MANOLI fait écho à la variété des paysages d'Ille-et-Vilaine. Les quatre éléments que sont la terre, le feu, l'air et la mer relient l'artiste à sa terre d'adoption, et invitent à découvrir son travail sous d'autant d'angles différents.

Exposition menée par le Département d'Ille-et-Vilaine, propriétaire de l'atelier et de la collection MANOLI

Entrée libre et gratuite tous les jours de 11h à 20h

Comminiqué de presse

 

 

exposition RÉTROSPECTIVE

du 20 FÉVRIER au 13 JUIN 2021

OUVERTURE AU PUBLIC SOUS RESERVE DES MESURES SANITAIRES EN VIGUEUR

À l’occasion du vingtième anniversaire du décès DE MANOLI, l’exposition s’attache à retracer le parcours DU SCULPTEUR né au Caire et arrivé à La Richardais en 1975.

À travers des documents personnels et des témoignages de personnes l'ayant connu, l’exposition nous permet de mieux connaître l'artiste ainsi que le rayonnement de son travail en France et dans le monde. 

 

 

 

 

 

 

exposition marine bouilloud

du 24 septembre au 30 novembre 2020

Dans la continuité de l'exposition "Mouvements", marine bouilloud, artiste rennaise, présente une peinture modulaire et optique de grand format imaginée pour le Musée MANOLI.

Réalisée à plusieurs mains lors d'ateliers ouverts à tous, la peinture joue à la fois sur la planéité et l’illusion de profondeur, invitant l’œil et le cerveau à composer, décomposer, recomposer l’ensemble perçu. L'installation picturale "Mysterious Light" de Marine Bouilloud acquise pour le Fonds départemental d'art contemporain d'Ille-et-Vilaine en 2017 sera également exposée.

Site internet de l'artiste

 

 

 

 

 

 

EXPOSITION "MOUVEMENTS"

DU 15 MARS AU 20 SEPTEMBRE 2020

THÈME MAJEUR DE L'ARTISTE, LE MOUVEMENT TROUVE SON EXPRESSION À TRAVERS SES OEUVRES MOBILES ET CINÉTIQUES, QUE CETTE PREMIÈRE EXPOSITION DE L'ANNÉE 2020 MET À L'HONNEUR.

Dès sa sortie des Beaux-Arts à la fin des années 50, Manoli place la recherche du mouvement au centre de son travail. C'est ainsi que, d'abord statiques, ses figures en viennent peu à peu à défier les lois de la pesanteur et de l'équilibre. On passe de la célébration de la stabilité des Trapézistes (1956) au mouvement dans l'espace des mobiles.

Mais la recherche du sculpteur se poursuit. Bien que n’ayant jamais appartenu à une école artistique, Manoli est un artiste ancré dans son temps. L’art cinétique des années 60 l’inspire et il réalise lui aussi des oeuvres motorisées. Ainsi naîtront l'Oeil, iris ouvert sur le monde, puis les Araignées, qui semblent danser au sol un étrange ballet...

 

 

Lauréats du concours photo

DU 28 septembre AU 30 novembre 2019

Tout au long de l'été, les visiteurs étaient invités à redécouvrir l'oeuvre de MANOLI à travers l'oeil du photographe.

Trois thèmes étaient proposés : « Land Art », autour d'une composition naturelle, « Ne faire plus qu'un », illustrant le lien entre la figure humaine et la sculpture, et enfin « Cache-cache végétal », qui invitait à explorer la confusion entre nature et sculpture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“CAMBIUM - Sylvain LE CORRE”

DU 14 JUIN AU 15 SEPTEMBRE 2019

PRENANT COMME POINT DE DÉPART SA RELATION À LA NATURE ENVIRONNANTE, L'ARTISTE RECRÉEE DANS SES AQUARELLES UN MONDE FANTASMÉ. dANS "CAMBIUM" OU "ÉCORCE INTÉRIEURE", LES GRAINES GERMÉES, RACINES, BRANCHES OU NERVURES DE FEUILLES NAISSENT S'ÉLANCENT ET DIALOGUENT AVEC L'OEUVRE DE MANOLI. 

En résonance avec la collection MANOLI, Sylvain LE CORRE, jeune artiste Morbihannais, propose une vision fantasmée du paysage qui l’environne.

“A partir de notes, dessins, croquis, relevés de lectures qui s’accumulent sur des morceaux épars, je reconstruis, j’assemble toutes ces sensations sous forme d’univers que je recrée. Cette accumulation de matériaux (prélevés sur place) et d’expériences (photos, dessins, notes), me permet de réinventer des mondes ”. De ces moments de rêverie naît un paysage mental, imaginaire mais relié à la réalité, nourri de ressenti et d’émotions, de ce temps passé à capter le paysage, entre l’observation scientifique et le regard d’enfant. Ses réflexions s’incarnent alors dans un dessin qui « associe le sens et le rêve», cherchant chaque fois un langage, une nouvelle iconographie qui traduisent une vision, une manière très personnelle d’appréhender la Nature.

 

 

 

 

 

 

 

“ARBRES, NATURE ET SYMBOLES”

DU 15 MARS AU 9 JUIN 2019

L’OEUVRE DE MANOLI EST FORTEMENT EMPREINTE DE L’IDÉE DE NATURE, DE SES DIFFÉRENTS RÈGNES
ET DE SES SYMBOLES. LES ARBRES ET LES MULTIPLES OISEAUX PARTICIPENT AU SYMBOLISME DE
L’OEUVRE ET DONNENT UNE VISION RÊVÉE DE LA NATURE.

L’arbre de vie, le Pommier, l’arbre du Paradis sur lequel pousse la pomme, le chêne de Barenton de la légende Arthurienne, l’arbre de Jessé, le frêne Yggdrasil, l’arbre-monde des anciens Nordiques, l’olivier au rameau symbole de paix, le Pipal dans la culture bouddhiste...

L’arbre est universellement considéré comme un symbole des rapports qui s’établissent entre le ciel et la terre, symbole de vie par excellence, représenté par toutes les cultures. Il est est le roi du règne végétal, un roi factuel, un roi symbolique.

Dépositaire de sagesse, justice et mémoire du fait de sa longévité, il nourrit, protège, réchauffe l’homme, l’accompagne de sa naissance à sa mort. L’arbre, sculpture vivante signifie la Nature dans sa matérialité et sa puissance vitale.

L’arbre regarde passer le temps et les agitations : il est sage, il est âgé, mais n’en retrouve pas moins chaque année sa jeunesse. Lui seul réalise à merveille le mot de Picasso : il faut longtemps pour devenir jeune.

Télécharger le livret enseignant autour de l'exposition